Accueil > La formation en alternance du côté des employeurs

La formation en alternance du côté des employeurs

| Publié le 17 janvier 2012
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

"+ d’apprentis = + de talents et – de charges", c’est le slogan de la campagne pour l’embauche de jeunes en alternance.

Depuis le 1er mars 2011, les chefs d’entreprises de moins de 250 salariés bénéficient, d’une compensation totale des charges patronales pendant un an pour toute embauche supplémentaire d’un jeune en alternance, avant le 30 juin 2012. Cette mesure concerne aussi bien les contrats d’apprentissage que les contrats de professionnalisation pour les jeunes de moins de 26 ans.

8 jeunes sur 10 trouvent un emploi à la fin du contrat

La formation en alternance constitue pour les jeunes un véritable "passeport pour l’emploi". Ce sont, en effet, 8 jeunes sur 10 qui s’insèrent professionnellement après l’obtention de leur diplôme. Pour les entreprises, c’est la sécurité de recruter une personne adaptée à ses besoins, en participant à la formation de son futur salarié, en lui apprenant un métier et en l’intégrant à la vie et la culture de l’entreprise.

Exonération totale des charges patronales

S’appuyant sur ce constat, le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé et le ministère chargé de l’Apprentissage et de la Formation professionnelle ont mis en place un dispositif permettant aux entreprises de bénéficier d’une exonération totale des charges patronales pour toute embauche supplémentaire d’un jeune en alternance. Ce dispositif concerne tout particulièrement les jeunes de moins de 26 ans qu’ils soient en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation. Cette aide est ciblée sur les petites et moyennes entreprises de moins de 250 salariés afin de les aider à recourir aux formations par alternance.

Simplification des procédures

Cette mesure financière s’inscrit dans un plan de développement global pour favoriser le choix de la formation en alternance. La loi du 28 juillet 2011 pour le développement de la formation en alternance et la sécurisation des parcours professionnels prévoit, par des évolutions techniques, administratives et économiques de simplifier et moderniser les modalités d’accès aux contrats en alternance. Il s’agit notamment de la mise en place d’un site internet de service qui proposera la dématérialisation des procédures d’embauche, une bourse à l’emploi et aux formations ainsi que des outils d’aide à la décision. Parallèlement, la loi prévoit l’assouplissement des contrats de travail pour les emplois saisonniers ainsi que l’ouverture du « travail temporaire » aux contrats par alternance.

Ainsi ce sont près de 10 mesures législatives, administratives et financières à découvrir pour encourager le choix des formations par alternance.

En savoir plus :

Visitez le site de l’alternance sur le portail de l’emploi

En chiffres :

  • 411 000 contrats d’apprentissage
  • 176 000 contrats de professionnalisation
  • Vers un objectif de 800 000 jeunes en alternance à l’horizon 2015
--

->Articles du même thème :

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics